Sentier sonore au départ de la Vieille Douane de Châtel
Juil22

Sentier sonore au départ de la Vieille Douane de Châtel

Le sentier sonore “sur les traces des contrebandiers” est désormais accessible au départ de la Vieille Douane de Châtel, et ce jusqu’au mois de septembre. Soutenu par la Fondation du Crédit Agricole, dont la subvention était officiellement remise à la commune de Châtel le 2 septembre dernier, et par la région Rhône-Alpes et l’Etat, ce sentier permet de marcher dans les pas des contrebandiers et douaniers qui arpentaient autrefois la frontière. Pour découvrir les aventures de ces personnages, les usagers louent une batterie à la Vieille Douane ou à Châtel Tourisme, qui leur permettra de déclencher les bornes sonores. Dès la première, à quelques mètres de la Vieille Douane, le ton est donné : la voix de Victor, ancien contrebandier, invite les randonneurs à se faire discrets pour écouter ses acolytes raconter leur histoire… Le sentier se décline en deux boucles. La première, de faible difficulté, est entièrement accessible en famille, afin de pouvoir découvrir cette randonnée frontalière avec de jeunes enfants. Ces derniers ont d’ailleurs une petite énigme à résoudre au fil du chemin. Quant à la seconde boucle, plus longue et avec un dénivelé plus important, elle permet de satisfaire les randonneurs aguerris désireux de parcourir les crêtes franco-suisses. Le public anglophone peut également profiter de ce sentier thématique, le commentaire audio étant également disponible en langue anglaise. Infos pratiques : location batterie et topoguide illustré : 8 € (caution 50 €) points de vente : la Vieille Douane (04.50.71.75.11) / Châtel Tourisme...

Lire la suite
Le cloître de l’abbaye d’Abondance
Mar27

Le cloître de l’abbaye d’Abondance

La visite guidée de ce lieu chargé d’histoire se fait sous la conduite d’un guide. La commune d’Abondance a adhéré à l’association des guides du patrimoine des pays de Savoie qui a pour but de promouvoir ce site fabuleux qui comprend le cloître du XIVième siècle, l’église abbatiale du XIIIième siècle et le musée d’art religieux. Vous pourrez au cours de la visite apprendre que les peintures sont d’un style italien, plus précisément toscan du début du XVe et qu’elles ont subit une influence française qui a joué aussi par l’esprit des épouses des Comtes de Savoie: Bonne de Berry, Bonne de Bourbon, Marie de Bourgogne. L’intention du peintre qui les a réalisées, était de représenter les « mystères » de la vie de la Vierge Marie tantôt dans un décor italien, tantôt dans un décor d’Abondance Les signes du zodiaque et les travaux de chaque mois de l’année représentés sous les clefs de voûtes ainsi que les peintures murales sont les plus admirés. En fonction de l’intérêt et de la curiosité des groupes la visite guidée dure de 30 minutes à 1 heure. Renseignements sur les visites : Abbaye d’Abondance BP 01 74360 ABONDANCE Tel : 04 50 81 60 54 E-mail : [email protected]   Les scènes : 1. Annonciation L’archange Gabriel, dans le cœur flamboyant d’une chapelle gothique, symbolisant l’espace sacré, est agenouillé à gauche de la Vierge. 2. La Visitation Le cadre évoque l’Italie. La présence de Joseph sans nimbe est très surprenante. Il est sans doute là pour répondre aux accusations d’un texte païen écrivant que le père de Jésus était un soldat romain. Entre 1439 et 1441, l’anticoncile de Bâle reconnaîtra l’Immaculée Conception et la ” Visitation ” . Le culte de Joseph est peu marqué en Occident au Moyen-Age, cela explique qu’il ne soit pas auréolé.     3. La Nativité et l’Adoration des bergers La scène est archaïque depuis que les révélations de Sainte Brigitte de Suède nous ont appris à voir un enfant nu, rayonnant de lumière. Les détails ethnographiques locaux – sauf le bœuf qui n’appartient pas à la race d’Abondance – sont nombreux (tabouret, cuvette…). Le paysage évoque la vallée. Le visage de Marie est proche de celui d’une princesse de Savoie. Joseph sommeille, il n’est pas le père, son intelligence humaine ne peut lui permettre de comprendre. Une servante verse de l’eau dans une cuvette en bois, comme il en existait encore au début du XXème siècle, il faudra bien le laver. Au sommet d’une montagne non enneigée – la naissance n’a pas eu lieu à Abondance mais en Palestine – un phylactère annonce aux bergers interloqués la...

Lire la suite
Abbaye Notre-Dame-de-l’Assomption
Mar24

Abbaye Notre-Dame-de-l’Assomption

L’abbaye Notre-Dame-de-l’Assomption a été fondée en 1139 à l’emplacement d’un prieuré du XIe siècle. Les travaux, commencés aux environs de 1280 sous l’abbatiat de Reymond, se poursuivent jusque vers 1350. Le cloître actuel a été construit par l’abbé Jean IV entre 1330 et 1350. Les bâtiments qui constituent cette abbaye ont été plusieurs fois reconstruits en raison des incendies qui les ont ravagés en 1440, 1633 et 1728. L’abbaye a appartenu d’abord aux chanoines réguliers de Saint-Augustin, puis aux cisterciens réformés de la congrégation des feuillants de 1606 à 1761. En 1789 la municipalité d’Abondance a vendu une partie des bâtiments qui ont été rachetés en 1836 par les frères Sallavuard. Dans la deuxième moitié du XIXes, la mairie a fait l’acquisition du corps sud dans le but d’installer ses locaux. En 1875, elle devient le premier édifice savoyard, classé au titre des Monuments Historiques. Pièce maîtresse du Pays d’art et d’histoire de la vallée d’Abondance, label décerné en 2003 par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’abbaye d’Abondance possède encore son église abbatiale, son cloître et ses bâtiments conventuels. Outre son architecture gothique de montagne, l’abbaye recèle de fabuleux trésors artistiques dont des peintures en trompe l’oeil du XIXème dans l’église abbatiale et les peintures murales du cloître.         Renseignements : Abbaye d’Abondance BP 01 74360 ABONDANCE Tel : 04 50 81 60 54 E-mail :...

Lire la suite
Un beau jumelage entre mer et montagne
Fév20

Un beau jumelage entre mer et montagne

Commune d’un peu plus de 500 habitants située dans le Finistère en bordure de la baie de Douarnenez. Ploéven est la synthèse harmonieuse entre la mer et la campagne où ne subsistent que de rares haies, traces d’un paysage de bocage qui a laissé place à des champs plus vastes suite au remembrement effectué à partir du milieu des années 1960… La commune dispose d’un kilomètre de plage de sable fin qui s’ouvre sur la magnifique baie de Douarnenez. Le relief, légèrement vallonné, permet d’avoir de beux points de vue sur la mer, le village et la campagne. Ploéven est jumelée à la commune de La Chapelle d’Abondance depuis 1984 sous l’impulsion du maire de Ploéven, M. Jean Forey qui, dès 1983, lance l’idée d’un jumelage mer-montagne avec la commune de la Chapelle-d’Abondance où réside sa fille. L’idée est appréciée par le maire, M. André Mouthon. L’année 1987 fut catastrophique pour la Bretagne et notamment pour les Ploévinois avec une tempête dévastatrice. La solidarité des Chapellans a permis d’envoyer plus de 80 m3 de bois d’oeuvre nécessaire à la reconstruction. En 1995, lors de l’Assemblée Générale du Comité de Jumelage, les Ploévinois ont l’idée qu’une fontaine en granit de Bretagne pourrait-être installée à La Chapelle d’Abondance. La fontaine est installé près de l’église de La Chapelle-d’Abondance. A l’intérieur de la niche se trouve une statue à l’effigie de Notre-Dame de Pontmain représentée dans la seconde des cinq phases de ses trois heures d’apparition aux enfants de Pontmain. (Au soir du 17 janvier 1871, l’apparition de la Vierge, aux enfants de Pontmain, petit village en bordure de la Normandie et de la Bretagne, a permis d’épargner le village qui était menacé par l’avancée des troupes de Guillaume 1er, roi de Prusse, face à celles de Napoléon III). Régulièrement des échanges se font entre les enfants de La Chapelle-d’Abondance qui profitent de la mer en été et les enfants de Ploéven qui profitent de la neige en hiver. Des voyages sont aussi organisés comme celui des 40 ans où 43 habitants de La Chapelle-d’Abondance ont été merveilleusement bien accueilli par l’association du jumelage et les habitants de...

Lire la suite
Soirée CRÊPES avec les amis bretons à La Chapelle d’Abondance
Fév14

Soirée CRÊPES avec les amis bretons à La Chapelle d’Abondance

Soirée crêpes offerte par l’association du jumelage de Ploeven aux habitants de La Chapelle d’Abondance. Ces derniers sont venus nombreux goûter les galettes de blé noir et les crêpes au froment préparées par des spécialistes qui avaient amener tous les ingrédients depuis Ploéven. Le cidre fermier et la musique bretonne, jouée par deux jeunes ploevinois, ont superbement accompagné le dîner – crêpes. Ce repas a été aussi l’occasion de discuter des futurs échanges entre les deux communes. Les Chapellans ont remercié chaleureusement leurs amis bretons qui passent une superbe semaine ensoleillée aux sports d’hiver dans la station de La Chapelle d’Abondance. La vidéo de la soirée : Soirée crêpes avec Ploéven par infoval74...

Lire la suite
Pâte à crêpes Bretonne
Fév13

Pâte à crêpes Bretonne

Nos amis de Ploéven nous ont organisé une soirée crêpes dans la salle des fêtes de la Chapelle d’Abondance, 7 crêpières, appelées billing, avaient été amenées pour l’occasion depuis Ploéven. Deux recettes de pâtes à crêpes ont été réalisées pour cette soirée qui a réuni près de 200 personnes. Les recettes des Ploévinoises : Pâte à crêpes de froment : 1kg de farine de froment, 1 oeuf pour 100gr, 2 à 3 litres de lait entier fermier, 500gr de sucre, une pincée de sel. Pâte à crêpes de blé noir : 1kg de blé noir, 2 litres d’eau, battre l’ensemble, certains mettent 1 oeuf pour 500gr et du gros sel pour qu’elle soit bien relevée. Remarque : On peut mettre une poignée de farine de froment dans la pâte à crêpes de blé noir ou une poignée de blé noir dans la pâte à crêpes de froment. Pour la cuisson, il faut utiliser un billing, crêpière traditionnelle bretonne.       La vidéo : Pâte à crêpes bretonne par...

Lire la suite